Le cabinet Deloitte vient de publier son étude 2016 sur les usages des smartphones. Cette enquête nationale, réalisée sur un échantillon de 2003 personnes âgées de 18 à 75 ans, montre le fort attachement des Français à leur mobile… Ou en tout cas aux fonctionnalités de celui-ci. Les chiffres viennent de tomber et certains risquent de vous renverser.

Les Français de plus en plus amoureux

On peut dire que les Français entretiennent une relation plus que fusionnelle avec leur mobile. En effet, 77% des Français entre 18 et 75 ans déclarent posséder un smartphone. Il est d’ailleurs en tête des équipements digitaux des foyers. Ce chiffre est en hausse depuis l’année 2015 et gagne même 7%. La France s’équipe toujours plus en smartphone en 2016. Il est au cœur de la vie des Français et devient même le moyen d’accès privilégié à l’univers digital, devant l’ordinateur et la tablette.

Vie commune

Omniprésent, le smartphone se tient près de nous tout au long de long de la journée, ne demandant qu’à être utilisé. Et pour le coup, les Français l’utilisent beaucoup, de très tôt le matin à très tard le soir, voire la nuit.

  • 20% le regardent moins de 5 minutes après leur réveil (sans compter la désactivation de l’alarme qui nous réveille),
  • 26,6 fois est le nombre de fois où nous vérifions notre smartphone par jour. Du côté des jeunes de 18 à 24 ans c’est 50 fois !
  • 92% l’utilisent au travail,
  • 81% l’utilisent en pendant les repas ou en compagnie d’amis,
  • 84% le consultent en regardant un film ou la télévision le soir.
  • 23% consultent leur smartphone 5 minutes avant de s’endormir,
  • 41% le consultent au milieu de la nuit,
  • 7% déclarent répondre aux messages en pleine nuit,

Le smartphone s’est imposé de manière intrusive dans nos vies, de façon viscérale, si bien qu’il nous est difficile de le quitter et de ne pas le consulter fréquemment et frénétiquement.

Les dangers de la relation

Nous savons très bien que manipuler son smartphone en conduisant réduit considérablement notre attention. Pourtant, 58% des Français avouent l’utiliser au volant. Rappelons que téléphoner au volant est passible d’une amende de 135€ et un retrait de 3 points. De même, 66% le fixent en traversant la rue et font totalement abstraction de son environnement. En 2016, 1 accident corporel sur 10 est lié à l’usage du téléphone. Au volant, ce chiffre est multiplié par 3.

Des hauts et des bas

Les Français boudent cependant les applications de paiement mobile : seulement 5% disent les avoir testées ou utilisées régulièrement, à cause du manque d’intérêt ou des préoccupations au niveau de la sécurité. L’utilisation d’assistants vocaux comme Siri monte en flèche : 29% des Français déclarent y avoir en recours, sur des applications telles que la navigation routière par exemple. Du côté des « mobinautes », leurs usages sont divers : navigation sur internet pour 42% d’entre eux, échanges sur les réseaux sociaux pour 39%, mais aussi consultation de vidéos, d’actualité ou de streaming musical.

 

Alors oui, les Français s’attachent à leur smartphone, l’usent et s’en détachent mais les séparations difficiles sont peu fréquentes. On sauvegarde les photos, vidéos, contacts, les applications, et on repart pour autre histoire, un nouveau mobile et de nouvelles fonctionnalités. Heureusement, au moment de la séparation Volpy est là et un smartphone ne reste jamais seul bien longtemps ! Si vous n’avez pas encore téléchargé l’application, vous pouvez le faire ici si vous avez un iPhone, et ici si vous êtes sous Android !