Aujourd’hui dans A day in the life… : Nico Cesari, agent flux et diagnostic : le maître de la seconde vie des téléphones ! Partons à sa rencontre.

Peux-tu nous parler un peu de ton rôle chez Volpy ?

Je suis agent flux et diagnostic, c’est-à-dire que j’ai pour tâche de gérer les stocks de téléphones de leur entrée jusqu’à leur sortie du circuit, qu’on les remette en marché via le switch ou qu’on les envoie au recyclage. J’ai aussi pour rôle de réaliser les diagnostics et le reconditionnement des téléphones Android et d’effectuer ainsi un tri entre les téléphones destinés au Switch et ceux qui iront au recyclage : je m’occupe de leur seconde vie !

Quelle est la chose la plus importante pour exercer ton métier selon toi ?

Je pense que la compétence indispensable dans mon domaine est la rigueur. Il faut passer les téléphones au filtre le plus exigeant possible. Je m’efforce chaque jour de fournir un travail des plus précis et des plus efficaces sur chacun des smartphones passant entre mes mains. Je n’ai pas le droit à l’erreur ! 😉

L’ambiance au sein de l’entreprise est-elle un atout pour Volpy ?

Sans aucun doute ! L’ambiance est indissociable du succès de Volpy ! Nous sommes une équipe soudée et nous faisons face ensemble au quotidien. Personne n’est laissé de côté et la parole de chacun compte ce qui, de mon point de vue, fait toute la différence.

Où vois-tu Volpy dans 5 ans ?

Je nous vois au 7 mars 2023 comme un acteur majeur du marché du second hand smartphone*. Comme j’ai pu le mentionner précédemment, notre équipe est animée par une volonté sans faille de nous tirer vers le haut. Je sais que nous ne reculerons devant rien.

 

 

* marché de la seconde main, du smartphone reconditionné