En septembre, le Sénat a présenté un rapport pour mettre en lumière la fin de vie de nos smartphones. Il ressort de cette étude que sur les 24 millions de téléphones qui sont vendus chaque année, un seul de ces appareils sur 10 termine sa vie dans une filière de recyclage et/ou de réemploi.

Marie-Christine Blandin, sénatrice écologique du Nord et rapporteure de cette étude, regrette : « les éco-organismes censés gérer la collecte des appareils ne sont pas très actifs pour informer les consommateurs et personne ne semble contrôler le devenir des mobiles ». Il est vrai qu’un taux de récupération inférieur à 15% des portables en circulation est particulièrement alarmant.

Selon ce rapport, les téléphones déposés en déchetterie ne sont pas toujours recyclés mais parfois mélangés avec d’autres déchets électriques, allant du sèche-cheveux au mixer.

Ce non-recyclage a des conséquences désastreuses sur l’environnement, avec notamment une énorme ponction des ressources naturelles de la planète et une quantité de déchets non négligeable. Il faut à l’heure actuelle 70 kg de matière pour fabriquer un smartphone ! De plus, il y a dans nos téléphones des matières rares, telles que le Lithium, le Néodyme ou le Cuivre. Or, la production de ces matières entraine une pollution majeure, compte tenu de la radioactivité émise par le traitement des terres rares, le rejet d’eau acide et de métaux lourds. Ce rapport illustre, au travers de la problématique des smartphones, comment notre société doit s’efforcer de passer d’une culture du jetable à une culture du durable.

Au lendemain de la COP21, plus que jamais il est essentiel de limiter la production de téléphones en utilisant au maximum ceux qui existent déjà. En revendant à Volpy les téléphones dont tu n’as plus l’utilité, tu leur offres une seconde vie. Les appareils que nous collectons sont, lorsque c’est possible, remis en état de marche et revendus sur le marché d’occasion. Ceux qui ne peuvent pas être réutilisés sont démontés et les pièces sont recyclées. Et en plus, tu gagnes de l’argent !

Bien sûr, nous reprenons également les téléphones qui n’ont plus aucune valeur, de manière à les recycler de manière responsable. Contacte-nous pour savoir comment nous le faire parvenir, ou bien envoie-nous ton adresse e-mail à contact@volpy.com et nous t’expliquerons la marche à suivre.